1 million de DVD pour la planète est une innovation citoyenne

Bonjour et bienvenue sur le blog de l’initiative 1 million de DVD pour la planète ! Il est courant que les personnes nous interrogent Christophe et moi pour nous demander en quoi consiste exactement 1 million de DVD pour la planète. Est-ce une association ? Est-ce une entreprise ? Une start-up ? Allons-nous récupérer à notre compte les CD que chacun stocke chez soi ? Sommes-nous financé ? Non rien de tout cela. 1 million de DVD pour la planète est une initiative qui a débuté il y a plus de 8 ans, en 2006, du fait de mon constat de consommateur et citoyen. 1 million de DVD pour la planète est une innovation citoyenne qui n’a pas son pareil et qui donc doit s’inventer en permanence pour atteindre l’objectif de départ : ne plus jeter nos CD et DVD usagés à la poubelle et parvenir à un recyclage viable et durable de nos galettes ainsi stockées chez soi.
Boris, Créateur de l’initiative 1 million de DVD pour la planète

Découvrez davantage l’idée, les chantiers en cours, les solutions recenséesConnaissez-vous le site principal de l’initiative et son compteur ?

.

Que faut-il savoir du M-Disc ?

Logo M-Disc, source : https://commons.wikimedia.org/wiki/File%3ALogo_of_M-DISC.svg

Dans un précédent article je vous faisais part de l’existence de 2 disques optiques à longue durée de vie.

L’un encore à l’état de prototype et auquel il n’a pas encore été donné de nom, garantirait un stockage sur plusieurs millions d’année du fait d’une technologie de stockage sur quartz. L’autre déjà commercialisé et répondant au nom de M-Disc promet un stockage des données d’une durée de 1000 ans.

 

Dans mon article, j’ai apporté plusieurs commentaires pour expliquer que la sortie de ces 2 nouveaux disques optiques si elle méritait d’être saluée méritait tout autant d’être enrobée de plusieurs réserves essentielles que nous ont inculqué les 35 années écoulées depuis l’apparition du CD mais aussi par l’initiative 1 million de DVD pour la planète. Je vous invite à les découvrir car je suis totalement convaincu de leur bien fondé.

Aujourd’hui, motivé à titre personnel par la recherche d’une solution de stockage de mes données qui puisse être fiable et viable parce que réellement durable et respectueuse de l’expérience que nous avons acquise collectivement depuis 35 ans que les disques optiques existent, je m’intéresse de près à ce que le M-Disc est en mesure de nous offrir.

Lecteur graveur M-Disc

Source : Engadget

J’ai trouvé à ce titre plusieurs sources dont j’ai retiré des informations et que je vais partager sur cet article.

N’hésitez pas à y revenir du fait des mises à jour que je prévois d’apporter au fur et à mesure de mes découvertes sur cette page ou dans ses commentaires (4 commentaires en cours) :

  • Le M-Disc permet de stocker aussi bien des photos, des videos, des musiques que des documents.
  • Durée de vie du stockage : 1000 ans
  • Plusieurs types de M-Disc existent qui tout en faisant appel à des technologies de stockage déjà existantes (DVD et le Blu-ray Disc) apportent à ceux-ci un supplément technologique leur garantissant une durée de stockage de l’ordre du millier d’années:

le M-Disc DVD d’une capacité de stockage de 4,7 Go (commercialisé)
le M-Disc Blu-ray Disc d’une capacité de stockage de 25 Go (commercialisé)
le M-Disc Blu-ray Disc d’une capacité de stockage de 50 Go (non commercialisé à ce jour)
le M-Disc Blu-ray Disc XL d’une capacité de stockage de 100 Go (non commercialisé à ce jour)

  • A ce jour les M-Disc ne sont pas des supports réinscriptibles. Ils permettent une seule gravure de données.
  • Les graveurs peuvent prendre en charge les M-Disc aussi bien les M-Disc DVD que les M-Disc Blu-ray.
    Il faut s’en assurer cependant avant d’acheter un graveur car tous ne sont pas compatibles avec le M-Disc.
  • Les graveurs compatibles avec les supports M-Disc sont susceptibles d’afficher les logos suivants :

logos M-Disc ready

Comparatif durée de stockage disque dur, DVD, clef usb et M-DiscCrédit image : m-disc.com

Prochain atelier-rencontre préparatoire des Assises, jeudi 16 juillet 2015

J’ai le plaisir de vous informer qu’un nouvel atelier-rencontre est planifié jeudi 16 juillet à Paris qui nous permettra d’avancer dans la préparation des Assises pour un avenir viable et durable des CD et DVD usagés.

L’atelier-rencontre aura lieu à La Gaité Lyrique à Paris de 14h00 à 19h00.

Si cet horaire ne vous convient pas parfaitement mais que vous souhaitez malgré tout participer à l’atelier ou nous rencontrer merci de prendre contact avec nous et de façon à ce que nous trouvions un autre horaire (par exemple 13h00 au lieu de 14h00), par le biais du formulaire de contact.

Il n’est pas nécessaire d’avoir assisté aux précédents ateliers pour assister à celui annoncé.

Pour un rappel du contexte et des objectifs des Assises, consultez la page dédiée.

 

Un point sur le positionnement du site sur Google

Je regarde régulièrement le positionnement de l’initiative sur le moteur de recherche Google.
Voici ce que j’ai pu noter à son propos ces derniers jours :

Le site web www.1milliondedvdpourlaplanete.net apparait sur la première page des résultats du moteur Google sur les termes suivants :

– recyclage CD
– recyclage CD usagés
– recyclage DVD
– recyclage DVD usagés
– recyclage CD DVD
– recyclage CD DVD usagés
– recycler CD usagés
– recycler DVD usagés
– qui recycle les CD
– qui recycle les DVD

Pour chacune de ces recherches, Google renvoie vers la page du site 1 million de dvd pour la planète dédiée au recensement des solutions de recyclage où figurent les entreprises Rsb Info, Ipm France et Atmos Plastics ainsi que la solution de réutilisation CD Lampe et dont l’url est :
http://1milliondedvdpourlaplanete.net/solution_recyclage

Mise à jour du 25 mars 2016 :

Depuis plusieurs semaines et du fait de la nouvelle version du site web lancée en décembre 2015, l’initiative 1 million de DVD pour la planète apparait sur Google en première réponse des résultats de recherche sur les termes “recyclage CD” alors que nous apparaissions en 3 ou 4eme position jusqu’à lors. Notre place dans les moteurs de recherche n’est pas le fait d’un référencement payant mais d’un référencement dit “naturel” obtenu notamment par une optimisation du contenu des pages du sites web et par l’ancienneté du projet.

Des disques optiques à durée de vie de plusieurs milliers et plusieurs millions d’années ? Oui mais…

 

Au hasard d’un surf je suis tombé sur un article nous apprenant que des recherches sont actuellement menées qui permettraient la création d’un disque optique à très longue durée de vie puisque celle-ci pourrait s’étendre jusqu’à 1 million d’années. Le disque serait composé de tungstène encapsulant du nitrure de silicium.

Dans le même article on apprend que des recherches existent également pour un disque dont la durée de vie pourrait atteindre même plusieurs millions d’années grâce à un stockage sur quartz. Un prototype de 2 cm sur 2 cm a déjà été M-Disccréé avec succès.

L’article mentionne enfin une autre prouesse déjà commercialisée et portant le nom de M-Disc qui sans atteindre l’échelle du million d’années permet au minimum un stockage fiable sur un millier d’années grâce à l’exploitation d’une couche minérale inorganique.

Ces découvertes intéressantes m’amènent aux remarques suivantes :

Lire la suite

Une histoire chronologique des disques optiques CD, DVD et Blu-ray Disc

Accéder à l’histoire des disques optiques  >>>

 

Il y a quelques semaines le consortium décidant des évolutions du Blu-ray Disc a annoncé la sortie pour fin 2015 d’un nouveau format, le Blu-ray Ultra HD qui “succédera” à l’actuel Blu-ray Disc.

De nouvelles platines Blu-ray de salon seront spécialement commercialisées qui permettront de tirer pleinement partie de ce nouveau format. Elles permettront en outre une rétro-comptabilité c’est à dire qu’elles permettront de lire les actuels Blu-ray Disc “traditionnels”.

Le Blu-ray Ultra HD aura une capacité de stockage minimale de 50 Go et jusqu’à 66 Go (double couche) et même 100 Go (triple couche).

Il supportera une résolution de 3840 x 2160, équivalent à du 4K en 16/9.

Cette sortie annoncée m’a donné envie de retracer l’histoire chronologique des différents disques optiques CD, DVD et Blu-ray Disc, ainsi que leur capacité de stockage respective.

Lire la suite

[Assises] – 2 nouveaux ateliers-rencontres en mai pour préparer les Assises

Les Assises pour donner un avenir viable et durable aux CD et DVD usagés se poursuivent et donneront lieu à 2 nouveaux ateliers les 14 et 28 mai 2015.

  • D’autres dates suivront en juin, juillet et août 2015
  • Si vous êtes éloigné de Paris ou si vous ne pouvez vous rendre aux ateliers du fait du créneau horaire, merci de prendre contact avec Boris, créateur de l’initiative 1 million de DVD pour la planète et initiateur des Assises afin de convenir ensemble d’un autre moyen d’avancer à la préparation des Assises.

Visiter la page des Assises >>>

 

L’idée d’une boite de collecte de CD et DVD usagés amusante et interactive

une boite de collecte pour CD et DVD usagésUne deuxième boite de collecte des CD et DVD usagés a été fabriquée dans le fablab ‘L’Atelier du Coin’ et placée en son sein (108, rue de bourgogne à Orléans). La boîte est de la plus simple fabrication et l’envie de la sophistiquer un peu plus pour la rendre amusante et interactive m’est venue.

En observant Philippe du fablab tripatouiller des lecteurs de CD lors d’un atelier pour enfants, j’ai pensé que l’on pourrait tenter d’incorporer à la boite de collecte un lecteur CD qui accepterait les CD usagés des visiteurs. Le dépot des CD usagés dans la boite s’effectuerait par l’intermédiaire de ce lecteur CD. Ensuite c’est le boitier qui en se refermant déposerait le CD au fond de la boite de collecte.

J’ai créé une page sur le wiki de l’association du fablab pour expliquer l’idée : http://wiki.labomedia.org/index.php/Boite_de_collecte_de_CD_et_DVD_usag%C3%A9s_amusante_et_interactive

Philippe et Sylvain qui fréquentent le fablab ont déjà eu une idée pour parvenir à ce résultat.

A suivre donc …

.

Cet article est soumis à une licence Licence Creative Commons

Quelle colle utiliser pour nos CD et DVD usagés ? (suite)

quelle colle utiliser avec les CD et DVD usagés ?J’ai expliqué que la colle de type “néoprène liquide” non seulement permet de coller entre eux des CD mais s’enlève également facilement une fois séchée et sans laisser de trace ou de scorie. C’est un avantage car ainsi la colle ne compromet pas le recyclage des CD ayant été ainsi mis en contact avec elle. Je reviens compléter cette information. Car un second test m’a montré que la colle en réalité une fois enlevée du CD laisse bien une trace (photo ci-dessous).

La surface du CD a été “altérée” par la colle. Cette dernière une fois enlevée laisse une trace.

Entre premier test et mon second la différence tient à la durée durant laquelle la colle a été mise en contact avec le CD. Dans le premier test la colle n’y avait été présente qu’une seule journée. Dans le second cas plusieurs jours.

Je pense qu’il serait intéressant de poursuivre le test avec cette même colle et selon un mode opératoire différent. Je vais tenter en outre d’obtenir l’avis des recycleurs sur ce constat et de façon à nous assurer que cette trace n’a pas de conséquence sur le recyclage ensuite, c’est à dire, que les CD et DVD usagés qui présenteraient de telles traces parce qu’ils auraient été mis en contact avec cette colle puissent tout de même suivre un processus de recyclage.

 

.

Cet article est soumis à une licence Licence Creative Commons